ZeroWaste Switzerland - Vivre sans poubelle

By Anabel Díez | 12.09.2017

En Suisse, la montagne de déchets augmente par année à 730kg par habitant. ZeroWaste Switzerland cherche un moyen d'encourager la population Suisse à réduire ses déchets au minimum.

partager article:

 

276 vues

En Suisse, on compte par année et par habitant, 730 kg de déchets au total dont 339 kg sont non valorisables. Près de la moitié de nos déchets finissent donc à l’incinérateur et produisent des polluants atmosphériques. Encore plus problématique sont les ressources et les énergies consommés pour produire des objets prédestinés a finir dans la poubelle. Et c’est précisément là qu’intervient l’association ZeroWaste Switzerland et essaye de mettre fin à l’inacceptable gaspillage.

Bea Johnson est considéré pionnière du mouvement ZeroWaste et mène ce style de vie depuis 9 ans. Comme beaucoup d'autres, Natalie et Julie s'y sont inspirées du mode de vie de Béa Johnson et ont fondé l’association ZeroWaste Switzerland en 2015. Sensibilisés par la vision d’une Suisse zéro déchet, l’association compte déjà plus de 250 membres.

 

Depuis plusieurs années, nous nous questionnions sur les méthodes de consommation de notre société et cherchions un moyen de sensibiliser la population suisse dans son ensemble à la problématique des déchets. 

 

Le principe écologique des 5 R
Le concept intégral du mouvement ZeroWaste se base sur la simple méthode des 5 R. Refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter (to rot). Avec ce principe, ils souhaitent réduire efficacement les énormes quantités de déchets. Les quatre principes de l'association sont: le respect, le dialogue, la communication positive et l'action commune.

Contribuer et changer le monde
Faites le premier pas! Chaque personne peut devenir membre et aider à améliorer l’environnement à long terme. En devenant membre de ZeroWaste Switzerland vous affirmez votre soutien à la démarche, afin de mettre en œuvre une société économiquement et écologiquement viable, et socialement innovante. Pour plus d'informations sur l'inscription et l'association, cliquez ici.

partager article:

 

276 vues

Commentaires