La Bâtie - Festival de Genève

By Anabel Díez | 30.08.2017

Chaque année au mois de septembre, Genève s’enflamme et vit au rythme du festival de la Bâtie.

Du 1er au 16 septembre 2017, la Bâtie-Festival accueillera des spectacles musicaux, théâtraux et culturels, dans des lieux de l’agglomération genevoise. Attrapez le Catch Car et plongez dans le monde contemporain.

 

partager article:

 

319 vues

Le lieu central
Comme le Festival est tellement dispersé, un lieu central situé dans la Salle Communale de Plainpalais s’ouvre tous les jours dès 18:00 heures et devient le cœur palpitant de l’évènement. Au lieu central se dérouleront la plupart des concerts, spectacles, afterworks et les soirées OMG. Au total, auront lieu cinq soirées OMG avec Moritz von Oswald, Choréoké, Bongo Joe, La nuit METEO et Teki Latex. Catch a Car tirera au sort parmi les commentaires 2x2 places pour la soirée d'ouverture au Lieu central le 1 septembre.

À pas rater – soirée Choréoké
Si le karaoké n’est pas votre truc, essayez le choréoké. Le principe est simple: il consiste à suivre des choréographies tirées de clips ou de films et de les imiter. Extraits de vidéos, films mythiques ou clips sont projetés sur le grand écran, et maintenant c’est à vous de suivre les mouvements! Réveillez le Travolta ou la Beyoncé qui est en vous!

Gastronomie
Pendant tout le Festival le Bistrot « Café Caravanne » vous sert des tartes aux mille saveurs, petites salades et assiettes apéro. Pour bien profiter des derniers jours de l’été, la terrasse vous attirera pour vous poser tranquillement, profiter de la déco originale créée pour l’occasion et pour boire un savoureux cocktail. Il y aura de plus 7 délicieux rendez-vous gustatifs thématiques accompagnés par des DJ’s comme « Huitres et vin blanc » le 1er septembre, la soirée raclette le 7 septembre ou encore la soirée barbecue le 15 septembre. À vous de choisir !

Le programme

Musique
Le programme cette année est très chic et varié. Le festival commence avec un pionnier du rock classique - John Cale, qui se penchera sur son immense répertoire pour un concert fantastique. Les amateurs de la musique Indie-Rock pourront se défouler avec Thurston Moore, qui présentera son nouveau projet de musique avant-gardiste. Un autre artiste de la scène Indie, Baxter Dury, sera sur place le 2 septembre et vous boostera avec un concert joyeusement anglais. Les amants de la musique house et techno seront également comblés avec le DJ Berlinois Moritz von Oswald et le DJ Teki Latex qui chaufferont la foule pendant les soirées OMG. Les passionnés de la musique classique pourront aussi profiter de Marc Perrenoud, un pianiste d’exception, qui vous régalera avec un concert de haut vol. Un autre show à ne pas louper c’est « Organ Calling », les organistes James McVinie, Anna von Hausswolff et Diego Innocenzi qui viendront à La Bâtie pour interpréter leurs larges répertoires classiques.
Théâtre
Le Festival de la Bâtie propose à toutes les personnes passionnés de théâtre des spectacles humoristiques à la fois pour adultes et enfants comme le spectacle de Schedîa Teatro « Des roses dans la salade » avec de la peinture, vidéo et ombres chinoises. Parmi les invités cette année, il y aura Oscar Gómez Mata avec son adaptation au plateau « Le Direktor » un film de Lars von Trier qui parle du monde du travail. Un autre invité Mohamed El Khatib avec la pièce « Moi, Corinne Dadat », qui embrasse fiction et documentaire autour de Corinne Dadat. Une fiction documentaire également à pas rater créée par le même invité est « Finir en beauté » où El Khatib parvient à nous émouvoir. Du Japon, cette année, Kuro Tanino nous rend visite avec la pièce « Mother » qui parle de quatre petits nomades. Kuro Tanino évoque ainsi les traditions et les mutations de son île, le norme et l’étrangeté.
Danse
Utiliser le corps comme instrument pour transmettre des émotions: c’est le but des chorégraphes au Festival de la Bâtie. Quelle pièce chorégraphique allez-vous voir? Voilà le programme. Racontez-nous vos préférences dans les commentaires.

partager article:

 

319 vues

Commentaires